Les marques de vélo belge

  • Monday, May 16, 2022

Actuellement, très peu de ces anciennes fabriques sont encore en activité et d’autres ont fait leur apparition sur le marché. Quelles sont les marques de vélo belge présent sur le marché ? La réponse dans cet élément !

marques de vélo belge

Oxford : la marque belge avec un accent anglais

Alfred van de Berghe a lancé en 1925 la première production de la marque Oxford à Sint-Niklaas. À cette époque, plusieurs fabriques de vélo belge ont opté pour des noms anglais. C’est à partir de là que le fabricant a choisi le nom Oxford. Il est important de rappeler que la 3e génération de la famille est actuellement présente à la tête de l’entreprise. Elle est devenue l’un des plus grands fournisseurs de vélo en Belgique. Ainsi, vous constaterez plusieurs magasins de la marque présente dans le pays. Chaque année, retenez qu’elle met sur le marché plus de 35 000 vélos. Notez aussi que la marque met à disposition des amoureux de vélo, des modèles électriques et ceci, depuis 2007. C’est au cours de l’année 2018 qu’elle a lancé le premier speed-pedelec.

Cowboy : la marque visionnaire et branchée

La marque Cowboy est l’un des nouveaux venus sur le marché de vélo belge. Elle a vu le jour au cours de l’année 2017 grâce à la volonté des entrepreneurs comme :

  • Tanguy Goretti
  • Karim Slaoui
  • Adrien Roose.

Le but de cette entreprise est de mettre à disposition des amateurs de vélo, un moyen de déplacement plus durable, agréable et surtout plus performant. Les vélos sont fabriqués en Belgique avec un design local.

Par ailleurs, retenez que ce modèle a reçu des distinctions parmi lesquelles figure le prix Red-Dot. Ce dernier récompense le meilleur design de l’année et c’était un an après sa création, en 2018. Il y a quelques mois, la marque a lancé un nouveau modèle qui n’est rien d’autre que le Cowboy 3.

Il faut noter qu’il n’est pas possible de trouver sur les canaux de vente classiques les vélos de la marque Cowboy. La seule solution est de faire l’achat en ligne sur le site du fabricant. Enfin, pour les essais, vous pouvez le faire lors des salons à Bruxelles, dans les villes proches ou si possible à domicile.

Achielle : l’une des marques les plus anciennes

Achielle est une entreprise familiale qui a vu le jour au cours de l’année 1946 à Zwevezele. L’idée est venue d’Achiel Oosterlinck. Après plus 75 ans d’existence, ce sont les petits-fils, Peter et Tom, qui tiennent les rênes de la société. Jusqu’en 2007, l’entreprise fabriquait principalement des cadres pour d’autres marques, mais depuis, elle vend des vélos complets sous la marque Achielle, en hommage à son fondateur. Les cadres en acier sont fabriqués dans son usine de Pittem et complétés de pièces d’origine européenne.

L’Avenir : la plus ancienne des marques belges

L’Avenir est la doyenne des marques de vélos belges. Ses origines remontent à l’année 1898, lorsque le promoteur de la marque Frans Mariën ouvre un magasin de vélos à côté de son motel à Koningshooikt. Depuis l’année 2001, Stefán Mariën est aux commandes de la marque. Il s’agit de la quatrième génération depuis la création de la marque.

Par ailleurs, retenez qu’en 1999, la marque L’Avenir a sorti le « Prescoot » qui est le tout premier vélo avec une assistance électrique. Actuellement, 80 à 90 % du chiffre d’affaires de la marque sont générés par speed-pedelecs. L’assortiment de L’Avenir va des vélos pour tous les jours aux vélos de ville en passant par les VTT et les modèles pliants.

Ellio et Grandville : des marques supersoniques avec un confort exceptionnel

Depuis l’année 1928, le fabricant Frans Huygens produit des cadres de vélo dans la ville de Kortenberg. À partir de 1952, il se met à assembler des vélos complets, sous la marque Ludo. Avec le temps, celle-ci a disparu en laissant place à la nouvelle marque appelée Grandville. Il s’agit d’une marque qui offre une meilleure qualité de confort aux utilisateurs.

Par ailleurs, la marque Ellio est un nouveau venu parmi les marques de vélos belges. Il s’agit d’une start-up créée par Tomas Keppens. Ce dernier était un ingénieur chez Toyota dans une vie antérieure. Il est associé à Jorrit Heidbuchel qui est un ingénieur civil en techniques automobiles. Au cours de l’année 2017, les deux fabricants construisaient ensemble le prototype de leur speed-pedelec. Puis, la production des vélos avec la marque Ellio démarre pour de vrai. Ils mettent sur le marché 3 modèles de vélos qui se différencient principalement par la vitesse maximale de l’assistance au pédalage. Le design est remarquable et a déjà remporté plusieurs prix dont celui d’Henry Van de Velde en 2021.